Défi FAAP07


Défi FAAP07

Se faire plaisir avec une alimentation de saison, saine, équilibrée,  bio et locale sans augmenter son budget alimentaire, est-ce possible ?

Cette année, l'association Agri Bio Ardèche et les Communautés de Communes d'Arche Agglo et de Rhône Crussol co-organisent le défi Foyers à Alimentation Positive sur le territoire ardéchois/drômois.

L’objectif de ce défi est de démontrer à des foyers volontaires (couples, familles, personnes seules) qu’il est possible d’augmenter sa consommation de produits bio dans son alimentation sans dépasser le budget actuel.

Pour cela, plusieurs temps forts :

Soirée de lancement : déroulement du défi, labels, circuits-courts, l'intérêt de consommer bio et local...

« L’Assiette Idéale » : un atelier nutrition pour rencontrer un Diététicien-Nutritionniste et échanger sur l’équilibrage alimentaire, l’intérêt de consommer bio...

« Cuisine ton assiette Bio et Locale » : Cours de cuisine pour cuisiner des plats bios et locaux, rapides et peu couteux.

Visite de ferme(s) en agriculture biologique : Afin de découvrir le quotidien d’une ferme en bio.

Ateliers Pratiques (transformation,  jardinage…) 

Notre défi FAAP a commencé le jeudi 28 janvier par sa soirée de lancement en visio avec des participants très motivés. Tout au long de la soirée les participants ont découvert les différentes étapes du défi FAAP ainsi que l’intérêt de manger bio et local. Débats, petits jeux d’interactions, prises de paroles… Les participants ont pu échanger entre eux sur le sujet.

Notre défi comprend 9 foyers que nous avons décidé de diviser afin de pouvoir mettre en place les ateliers en présentiel tout en respectant les gestes barrières et les conditions sanitaires actuelles.

C’est alors que les participants se sont retrouvés en présentiel le samedi 6 février pour participer au premier atelier du défi : L’atelier « L’assiette idéale », un atelier autour de la nutrition où Frédérique Riner, une diététicienne et nutritionniste professionnelle a rappelé la base de l’équilibre alimentaire mais aussi l’intérêt de manger bio et les produits à privilégier.

•Mon enfant est en pleine croissance, puis-je enlever la viande dans son alimentation sans risque?

La viande bio a un coût plus élevé par sa qualité.

Cependant notre consommation de viande peut être diminuée et remplacée et cela même pour un enfant en pleine croissance.

En effet, manger de la viande 2 ou 3 fois par semaine est suffisant.

Il est alors possible de remplacer la viande en :

-Achetant des protéines animales moins coûteuses : oeufs, abats, poisson (sardines, maquereaux).

-(Re)découvrant les milles et une possibilités offertes par les protéines végétales !

Il est important de mélanger céréales et légumineuses au cours d’un même repas. Cette association permet d’obtenir des protéines végétales d’aussi bonne qualité nutritionnelle que les protéines animales.

•Les bons réflexes à adopter :

- Privilégier le pain d’une farine semi-complète bio et éviter la farine blanche.

Ps : Le pain au levain est plus digeste.

- Eviter le sucre blanc et privilégier le sucre non raffiné bio qui a un index glycémique plus bas et limite les caries.

- Ne pas trop cuire ses aliments : La cuisson augmente l'index glycémique de l'aliment, c’est pour cela qu’il est préférable de manger des pâtes « al dente » que des pâtes très cuites par exemple.

Il est préférable de consommer des produits complets et non raffinés bio !

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Des savoirs que les participants pourront mettre en pratique au quotidien mais aussi lors de l’atelier cuisine qui se déroulera le samedi 13 et le samedi 20 mars 2021.